La Chine veut enrayer l'hémorragie de capitaux.
 

Pour éviter de trop grosses fuites de capitaux hors du pays, le gouvernement a décidé de limiter le montant maximal des investissements dans les entreprises étrangères.

Votre opinion

Postez un commentaire