Mis à jour le
Le chef de file des libéraux Mark Rutte, au premier plan, a dû composer avec l'eurosepticisme des extrêmes dont le parti de Geert Wilders (à droite).
 

Des élections législatives cruciales se tiennent ce mercredi 12 septembre aux Pays-Bas. La campagne, marquée par la montée des extrêmes et de l'euroscepticisme, a forcé les partis traditionnels à modérer leurs promesses les plus radicales.

Votre opinion

Postez un commentaire