En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le chef de file des libéraux Mark Rutte, au premier plan, a dû composer avec l'eurosepticisme des extrêmes dont le parti de Geert Wilders (à droite).
 

Des élections législatives cruciales se tiennent ce mercredi 12 septembre aux Pays-Bas. La campagne, marquée par la montée des extrêmes et de l'euroscepticisme, a forcé les partis traditionnels à modérer leurs promesses les plus radicales.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire