Magasins privés ou monopole public? Tout le monde veut sa part du gâteau sur le futur marché du cannabis.
 

Alors que le Canada va légaliser la vente de marijuana à des fins récréatives dans les prochains mois, le secteur privé prend ses marques pour ne pas laisser à l'Etat le monopole sur un marché estimé à 935 millions d'euros rien qu'au Québec.

Votre opinion

Postez un commentaire