Macron May Merkel
 

Les trois dirigeants se sont entretenus par téléphone samedi. Tous souhaitent que les États-Unis ne prennent pas "de mesures contraires aux intérêts transatlantiques", alors que les exemptions dont bénéficie l'Union européenne expire le 1er mai.

Votre opinion

Postez un commentaire