× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
L'ancien Président estime, dans un entretien aux Echos publié ce jeudi 19 février, que l'économie grecque ne peut repartir avec une monnaie aussi forte que l'euro. Il lui faut donc trouver une monnaie dévaluable.

">
La sortie de la Grèce de la zone euro ne doit pas être pris comme un échec pour l'Europe, affirme Valery Giscard d'Estaing.
 

L'ancien Président estime, dans un entretien aux Echos publié ce jeudi 19 février, que l'économie grecque ne peut repartir avec une monnaie aussi forte que l'euro. Il lui faut donc trouver une monnaie dévaluable.

Votre opinion

Postez un commentaire