× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
François Hollande lors de sa conférence de presse ce 28 juin à Bruxelles
 

Les vingt-sept étaient réunis à Bruxelles les jeudi 27 et vendredi 28 juin. La France affirme avoir obtenu ce qu'elle voulait, sur l'emploi comme sur les retraites.

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • Toto Alex
    Toto Alex     

    c'est trés mégre ce qu'a obtenu la france l'espagne et l'itali un peu d'argent pour soigner quelque malade alors que tous les chomeurs ont besoin d'aides financiers et travail. L'union europénne na fait depuis sa construction que de la misère et il faudrait attendre 2016 pour que sa aille mieux on y crois plus

  • infox
    infox     

    « La crise va encore frapper » Dans son dernier numéro GEAB, la lettre confidentielle du Laboratoire européen d’anticipation politique (LEAP) annonce « une explosion sociale à l’échelle planétaire » dans les six mois qui viennent. La situation serait « hors de contrôle». Le groupe de réflexion se dit « très pessimiste » pour la France et l’Europe. Explications avec sa présidente, Marie-Hélène Caillol.
    LA SUITE SUR CE LIEN : http://www.infodujour.fr/la-crise-va-encore-frapper/

  • infox
    infox     

    "LA MÉDIOCRITÉ EST BIEN REPOSANTE"
    LA SERVITUDE VOLONTAIRE !!!!
    http://classiques.uqac.ca/classiques/la_boetie_etienne_de/discours_de_la_servitude/discours_servitude.html

  • Beppe Grillo
    Beppe Grillo     

    Qu'a obtenu la France ? Le droit de reculer pour mieux "nous" sauter. Rien d'autre, petit à petit, ils y parviennent... Un bout ici, un bout là...

  • jojobo
    jojobo     

    Mon post a ete supprimé je l'ai vu en direct et il récitait sa leçon mal apprise et avait du mal a suivre les lignes. L'avait peut être trop bu de champagne à l'apéro. Pitoyable il est vraiment pitoyable!!! L'union bancaire c'est la pire chose, c'est donner le pouvoir aux banques d'asservir les peuples pour augmenter toujours et encore leurs profits. C'est l'esclavage moderne qui ne dit pas son nom. La dette réduite de 91% a 3.7% du PIB mais comme il marche sur la tête en rectifiant cela donne 96.3% !!!! Et il vient de commencer a/réduire les dépenses , si si!!! Il vient de ré ouvrir le TGI de Tulle!!!! Il pourrait aussi envisager de ne plus entretenir sa pintade en détournant l'argent public, et aussi changer les retraites de manière égalitaire(public = privé), mais pas fou il veut pas s'auto flageller et puis là il a le soutien de TOUS les politiques TOUS partis confondus!!!! Et parader sur l'âge légal alors que ce n'est qu'une sombre farce au vu des annuités et l'âge auquel on commence a travailler!!!!mais certains ne l'ont pas encore compris !!!! Il faut trop faire mouliner les méninges et ça fatigue..... cette intervention juste parce qu'il est content de quoi il sait pas trop puisqu'il a fallu qu'il lise péniblement son papelard. Allez qu'il se casse .!!! Et avec la Croatie qui rentre ce 1er juillet, on va avoir des créations de postes de fonctionnaires a tout va pour essayer de limiter le nombres de chômeurs. Ça a déjà commencé avec Peillon!!! Vive le 14 juillet!!!!

  • Max 85
    Max 85     

    A t il obtenu de fermer nos frontières car avec l'entrée de la Croatie dans l'union on va encore récupérer une cohorte d'escrocs et d’assistés...La Croatie est le deuxième pays d’Europe le plus corrompu ,ça promet

  • infox
    infox     

    Marché transatlantique :
    un pas décisif vers une gouvernance mondiale non souveraine
    “ Le mandat de négociation est inscrit à l'ordre du jour du Conseil de l'Union européenne "Commerce" qui doit l'approuver afin que les négociations puissent débuter dès le mois de juillet. Non disponible officiellement pour les citoyens européens, ... “

    Le 12 mars dernier, la Commission européenne a approuvé le projet de mandat concernant la conclusion avec les États-Unis de l'accord appelé « Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement », donnant ainsi le coup d’envoi aux négociations entre les différentes parties européennes. Le mandat de négociation est inscrit à l'ordre du jour du Conseil de l'Union européenne "Commerce" qui doit l'approuver afin que les négociations puissent débuter dès le mois de juillet. Non disponible officiellement pour les citoyens européens, le projet a cependant fait l'objet de divulgations sur internet. Il a été traduit en français par l'auteure du blog contrelacour[1] .

    L’objet de cette tribune[2] est donc de proposer une brève synthèse des points essentiels de ce texte de 46 articles qui, comme nous allons le voir, cache derrière une logorrhée prônant le respect des Droits de l’Homme et de l’environnement l’inscription dans le marbre du droit international l’impuissance des institutions nationales souveraines, notamment en matière de protection sociale et environnementale. Nous verrons également que, loin de n’être que de l’incrémentalisme[3] , ce texte constitue un pas décisif dans le processus d’élaboration d’un gouvernement mondial purement technocratique au seul profit des intérêts financiers et dont les effets profondément morbides sont aujourd’hui bien identifiés.

    La promotion trompeuse des Droits de l’Homme et du développement durable
    ....

    LA SUITE SUR CE LIEN :
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/marche-transatlantique-un-pas-137944

    Ce type d’accord vise à libéraliser la circulation des marchandises, c’est-à-dire des biens, des services, des travailleurs, des capitaux et des capacités d’investissement, et à éliminer toutes les entraves au commerce et au bizness.

  • infox
    infox     

    La danse de l'UE: le vrai problème, ce ne sont pas les mensonges, c'est qu'ils soient crus  Hier, un nouveau scandale a éclaté dans la zone euro : on a appris que l’Italie avait probablement souscrit des contrats dérivés dans les années 1990 pour réduire artificiellement son déficit, et se conformer aux critères de Maastricht pour l’entrée dans la zone euro. Or, en 2012, ces produits sont parvenus à leur échéance, et le pays a essuyé des pertes que le Financial Times a évalué à 8 milliards d’euros. On ne sait pas exactement quel rôle a pu jouer Mario Draghi, l’actuel président de la Banque Centrale Européenne, qui dirigeait la Trésorerie italienne à cette époque. Les Italiens auraient donc triché pour entrer dans la zone euro, comme l’avaient fait les Grecs . « Ce que j'essaye de souligner depuis des années, c'est que l'Europe nous ment avec une grande régularité », écrit Mark J. Grant sur le site Zero Hedge. « Le problème ici n’est pas tant que l’on mente, mais plutôt que ces mensonges soient crus. Chaque politicien du continent claironne et répète ce qu’ils veulent que vous entendiez et que vous croyiez, puis ils s’attendent à ce que vous agissiez comme on vous dit de le faire. Chaque publication média répète les ratios de dette officielle sur le PIB comme une vérité absolue, parce que c’est ce qu’on leur dit. Puis tout le monde est choqué… choqué… quand les chiffres ne s’additionnent pas et que les notes à régler sont élevées parce qu’à la fin, il faut tout de même s’acquitter de ce qui n’avait été pris en compte, ou de ce qui avait fait l’objet d’un mensonge». «Les Italiens ont fait la danse de l’UE: « faire comme si» ou «mentir et nier ». (…) « Qu'il s'agisse de la façon dont ils calculent leurs ratios de dettes sur PIB ou de ce qu'ils ne nous disent pas, la seule chose qui compte, dans l'esprit des dirigeants de l'UE c’est faire tout ce qu'il faut pour préserver la zone euro. Peu importe qu’il faille tricher et mentir pour poursuivre cet objectif ». « Le ratio de dette sur PIB italien dépasse les 236% sans les produits dérivés et seul Dieu, et peut-être M. Draghi, connaissent les véritables chiffres du total. (…) A mon avis, le « mentir et nier » des contrats dérivés de l’Italie est le plus petit des problèmes. Le plus grand problème, à mon avis, c’est que les investisseurs vivent dans la tromperie permanente. Il est désormais évident, si l’on se base sur ce que l’on voit sur les marchés, qu’ils continueront d’avaler la pilule amère qu’on leur donne et qu’on leur demande d’avaler sous le prétexte qu’elle nous permet de rester en bonne santé. Le décalage entre les marchés et les fondamentaux est devenu gigantesque. Les gens vont-ils se réveiller un jour? Je ne sais pas. Mais je sais une chose: lorsqu’ils le feront, l'Enfer de Dante ressemblera au Paradis perdu...»

  • kantin de montargi
    kantin de montargi     

    bref du boulot pour les étrangers, et le français cotisera plus...

Votre réponse
Postez un commentaire