Angela Merkel
 

Si les États-Unis décidaient d'appliquer une taxe de 25% sur l'aluminium et l'acier européen, la riposte européenne serait "décidée et unie" a prévenu la chancelière allemande.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire