× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Sur l'accord de libre-échange entre l'UE et le Canada (CETA), Sigmar Gabriel, vice chancelier et ministre de l'économie, est plus confiant.
 

Le vice-chancelier allemand n’y croit plus. Il constate que les négociations avec les Américains sur le traité de libre-échange (TTIP ou Tafta) sont toujours au point mort. Elles pourraient être repoussées à 2017 après les élections en France et en Allemagne.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire