Jean-Claude Juncker délivre un message sombre pour l'avenir de la monnaie unique.
 

Jean-Claude Juncker a rappelé ce mercredi que la libre circulation des personnes était l'une des pierres fondatrices de la construction européenne. Le président de la Commission s'oppose à la multiplication des barrières internes.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Elmin44260
    Elmin44260     

    Bah voyons, vaut mieux protéger ta monnaie de m* plutôt que les gens...

Votre réponse
Postez un commentaire