En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Jeroen Dijsselbloem veut rendre les règles du Pacte de stabilité  plus prévisibles et plus faciles à expliquer aux électeurs.
 

Les 28 pays de l'Union européenne ont ouvert, ce samedi 23 avril, le chantier d'une possible simplification du Pacte de stabilité et de croissance qui définit les règles budgétaires à respecter, un texte souvent critiqué pour sa complexité et sa rigidité.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Fertiplud
    Fertiplud      

    Lorsqu'un couvent recueille 2 ou 3 filles de mauvaise vie , quelques temps plus tard le couvent est devenu un vrai bordel . L'UE c'est pareil , il encourage le relâchement des moeurs politiques .

  • Fertiplud
    Fertiplud      

    Je propose au contraire des récompenses financières pour les états vertueux ( pas mieux ) .

  • Fertiplud
    Fertiplud      

    " Des sanctions financières " pour les pays qui connaissent des difficultés économiques , pas fait mieux depuis l'UE ( soutenue par tous les médias spécialisés en business ) .

Votre réponse
Postez un commentaire