× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Hillary Clinton tenait, à l'époque des discours, une position différente de celle d'aujourd'hui.
 

La semaine dernière, l'organisation de Julian Assange révélait qu'en 2013 et 2014, la candidate démocrate avait prononcé des discours, payés par Goldman Sachs, favorables au libre-échange et à l'autorégulation de Wall Street. Des positions aujourd'hui adoucies, Hillary Clinton ayant pris un virage à gauche. Wikileaks a publié ces discours.

Votre opinion

Postez un commentaire