Après avoir été pompiers, les banquiers centraux vont-ils devenir pyromanes?

Mario Draghi, à gauche, le président de la BCE, et Haruhiko Kuroda, le gouverneur de la Banque du Japon
 

Alors qu'elles injectent chaque mois 200 milliards de dollars dans l'économie, les banques centrales font l'objet de vives critiques. Il leur est reproché de dérégler le marché et de créer des bulles. Mais ont-elles vraiment tort?

Votre opinion

Postez un commentaire