Le chômage diminue pour de bonnes raisons à l'heure actuelle
 

Interrogé par BFM Business, l'économiste de l'OFCE, Éric Heyer, a commenté les derniers chiffres du chômage annoncé ce jeudi par l'Insee. Il y voit un signal encourageant même si la baisse du chômage reste encore trop faible pour que les Français la perçoivent.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • NoFunInHell IV
    NoFunInHell IV     

    Le solde que l'on nous donne entre les emplois créés et les emplois détruits ne tient jamais compte du ratio de CDI dans les emplois détruits . 10 % de CDI dans les emplois créés , il doit être , selon mon estimation , de 20 % dans les emplois détruits . Autrement dit il y a 2 fois plus de CDI dans les emplois détruits que dans les emplois créés . A ce rythme le stock de CDI ( 70 % actuellement , je crois ) va décroître , c'est inévitable .

  • Patrick28
    Patrick28     

    Et ce n'est pas avec la situation actuelle que ça s'arranger.
    Hollande et sa clique sont à côté de la plaque!!!

  • beaudolo
    beaudolo     

    "Mais pour Éric Heyer, économiste à l'OFCE", ici il faudrait quand même indiquer aux lecteurs que Heyer et l'OFCE sont de tendance très à gauche, en outre ce qui serait intéressant dans cet article, mais là Heyer ne le mentionne pas, c'est une comparaison avec les autres pays européens afin de situer la France, a-t-elle oui ou non progressé "dans lepeloton" et regarder si cette baisse est conjoncturelle oudue à une politique volontariste du gouvernement. Je crois qu'une telle analyse ne serait pas aussi emphatique que votre article, BFM!!!

    Steelice972
    Steelice972      (réponse à beaudolo)

    Dire que l'on fait moins bien que nos voisins est une évidence. Tout comme, dire qu'il y a une baisse du chômage infime est une évidence.
    Par contre, il faut arrêter la mauvaise foi. Quand les indicateurs sont mauvais cela serait uniquement lié à la mauvaise politique de FH, mais quand ils sont bons il seraient dû à des facteurs externes. C'est comme ceux qui nient que l'ALLEMAGNE et L'ANGLETERRE se porte mieux que la France et nous sortent des statistiques de la pauvreté ou de précarité. N'empêche que la réalité est bien que nos jeunes n'aspirent qu'â une chose c'est de rejoindre ces Pays où soit disant la précarité règne en maître!
    FH s'est trompé et a menti lors des élections, d'où ce retard et la faiblesse dans l'action. Il aura tout fait trop tard et trop faiblement. Il aurait fallu prendre ce virage dès le début et beaucoup plus fort. Exactement la même erreur que SARKOZY avec la TVA sociale: trop tard trop peu!

Votre réponse
Postez un commentaire