× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
La reprise d'un emploi explique moins de 20% de la baisse des effectifs de chômeurs observée par Pôle Emploi en septembre.
 

Les jeunes sont les premiers bénéficiaires de l'embellie automnale. Pour les seniors, la situation continue à s'aggraver. De même que dans certaines régions de France, comme Rhône-Alpes. Mais le chiffre le plus éclairant est la progression de 25% des radiations entre août et septembre.

Rédacteur en chef

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

24 opinions
  • Vvjj
    Vvjj     

    Voilà la vérité sur la baisse du chômage, c'est 25% de radiations supplémentaires entré août et septembre et la modification du calcul du nombre de Chômeurs en excluant, depuis quelques mois, ceux qui sont en formation.....

  • Gil80
    Gil80     

    0.07% et non 0.7%

    26000/3550000 = 0.07

  • caneton 01
    caneton 01     

    Leur nouvelle méthode de calcul pré-électorale fait appel aux mathématiques quantiques pour le global, réajustées sur les principes de la mécanique des fluides lors des passages d'une catégorie à l'autre et par l'extrapolation de l'aléatoire pour les quotas de formations.
    Ce qui nous donne comme incroyable résultat : une baisse des chiffres avec une augmentation du nombre.
    Allez y comprendre quelque chose !!!

  • beaudolo
    beaudolo     

    Mitterrand avez fait descendre le chômage en embauchant des fonctionnaires, Hollande toujours fortement inspiré de la politique de Mitterrand n'aurait-il pas profité de l'accroissement spectaculaire du nombre de bacheliers et de celle des étudiants en première année de fac (voir les infos du début octobre sur le manque de places dans les universités)? Car ce sont surtout les jeunes qui sont "bénéficiaires" de cette baisse du chômage! Donc plus d'étudiants en fac moins de demandes à Pôle emploi! L'année prochaine si on a 95% de bacheliers le chômage descendra encore et Pépère pourra se présenter. Quand un parti au pouvoir est en désespérance, il est capable de tout!

  • caneton 01
    caneton 01     

    Leur nouvelle méthode de calcul pré-électorale fait appel aux mathématiques quantiques pour le global, réajustées sur les principes de la mécanique des fluides lors des passages d'une catégorie à l'autre et par l'extrapolation de l'aléatoire pour les quotas de formations.
    Ce qui nous donne comme incroyable résultat : une baisse des chiffres avec une augmentation du nombre.
    Allez y comprendre quelque chose !!!

  • barbie
    barbie     

    25% de radiation ! rien de plus à ajouter

    Elmin44260
    Elmin44260      (réponse à barbie)

    + 25% par rapport au moins précédent...

  • strikler
    strikler     

    facile pour le gouvernement d'annoncer au mois près la baisse de ce chiffre, il suffit de calculer les fins d'indemnisation 2 ans et 3 pour les séniors qui ne sont plus comptabilisés puisqu'ils ne sont plus indemnisé.....on peut tomber très bas c'est mathématique sans créer 1 seul emploi....la dessus les radiations se font par dizaine de milliers voire plus chaque mois 1 radié c'est 1 chômeurs de moins mais pas 1 travailleur de plus.....

  • strikler
    strikler     

    au total il y a plus de 10 millions de sans emplois ......1 chômeur de plus toute les 9 Mn

  • strikler
    strikler     

    j'aimerai savoir combien de chômeurs ont signé un CDI ?? ça doit se compter sur les doigts de la main !!!!

  • anastasia01
    anastasia01     

    Cette baisse est un trompe-l'oeil destiné à minimiser la déroute du PS aux prochaines élections , je serais curieuse de savoir sur quelle base on a radié 25% de chômeurs?La dictature c'est quand même particulier il faut l'avouer

Lire la suite des opinions (24)

Votre réponse
Postez un commentaire