L'investissement des ménages va rester élevé
 

Dans sa dernière note de conjoncture, l'institut table sur une hausse du PIB de 1,6% pour cette année, notant que la croissance était désormais solide. Le taux de chômage devrait diminuer, tombant à 9,4% d'ici à la fin de l'année.

Votre opinion

Postez un commentaire