Le chômage qui fait le yo-yo, bonne et mauvaise nouvelle à la fois
 

Les baisses et les hausses successives du chômage n'ont pas vraiment de causes structurelles et traduisent principalement un rapprochement des statistiques entre Pôle Emploi et l'Insee. Ainsi qu'une précarisation du marché du travail en France.

Votre opinion

Postez un commentaire