Les mesures budgétaires et fiscales d'Emmanuel Macron profiteraient avant tout aux plus agésq
 

L'OFCE s'est penché sur l'impact des grandes réformes présidentielles. D'ici 2022, le déficit reculerait, la croissance augmenterait légèrement et le chômage baisserait lentement. Les 1% des plus contribuables les plus aisés seraient les grands gagnants du quinquennat.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • stef945
    stef945     

    On ne peut pas dire ce qu'il va ce passer dans cinq ans il faut attendre bien des choses peuvent changés , est ce que Macron arrivera à terminé ses cinq ans !!!!! En tout lés qu'à notre déficit ne cesse d'augmenter et je ne vois pas pourquoi sa ira mieux, trop d'obtimisme, comme sous Hollande.

Votre réponse
Postez un commentaire