× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Les taux d'activité des Françaises a nettement augmenté en 10 ans
 

En 1990, les hommes étaient bien plus à l'abri du chômage que les femmes. Un quart de siècle plus tard, les Françaises peuvent crier victoire. Sauf que leur plus grande résistance à ce fléau a un prix: elles occupent davantage de postes à temps partiel.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • beaudolo
    beaudolo     

    .... ce DRH donnait bien évidemment la préférence à l'embauche des femmes!!!!

  • beaudolo
    beaudolo     

    Une grande entreprise d'électronique d'Angers se vantait, il y a une vingtaine d'années, d'être l'entreprise la plus féminisée de France. En effet il y avait plus de 80% d'emplyées! Mais une discussion avec le DRH de l'époque nous apprit qu'il était plus avantageux d'avoir des femmes que des hommes. En effet, disait-il, les femmes ne sont pas syndiqués ne demandent des formations sont payées moins que les hommes ne revcherchent pas d'avancement, leur salaire est un appoint pour le couple. Leur seule "revendication" c'est d'avoir un peu de temps le matin et le soir pour aller chercher leurs enfants, donc des horaires légèrement adaptés. C'est toujours le cas aujourd'hui dans de nombreuses entreprises, mais cela ne se dit pas! le salaire des femmes chez les ouvriers et français moyens le salaire de la femme permet d'aller en vacances, d'acheter la télé,..... d'améliorer le quotidien!

  • reirize
    reirize     


    "Le marché du travail français apparaît de plus en plus précaire", tiens je croyais que la croissance était passé de 0 a 1.5%(vérifié les titre de journaux) en même pas deux semaine et que le chômage avait baissé...

Votre réponse
Postez un commentaire