zone euro
 

"N'attendons pas. Agissons maintenant!": Emmanuel Macron a mis jeudi la pression sur Angela Merkel pour qu'elle accepte des réformes ambitieuses en Europe et mette de côté le "fétichisme" de son pays sur les excédents budgétaires. Car dans l'UE, l'Allemagne accumule toujours plus d'excédents et ignore les appels à augmenter ses dépenses, entretenant ainsi d'autres déséquilibres.

Votre opinion

Postez un commentaire