× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
PE
 

La croissance devrait finalement atteindre 1,8% cette année. Pourtant, selon l'Insee, le chômage ne va guère baisser au deuxième semestre. En cause: la réduction du nombre de contrats aidés mais aussi le retour sur le marché de l'emploi de Français qui avaient renoncé à s'inscrire à Pôle emploi.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • boulette34
    boulette34     

    c'est simple , en FRANCE mieux être au chômage que de bosser pour 1150 balles !!
    Gagner cette aumône t'ouvre les droits aux impôts , perte des APL , perte des restos du coeur , perte des tarifs EDF GEF préférentiels ......je continue ????

Votre réponse
Postez un commentaire