× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER

Sans le pétrole et l'euro bas, la croissance française serait quasi nulle 

Mis à jour le
Quelle est la "vraie" valeur de la croissance française (image d'illustration) ?
 

Dans une note publiée le 16 février, la banque Natixis estime que le PIB français n'a évité la récession en 2015 que grâce à la baisse du pétrole et la faiblesse de la monnaie unique. L'Insee est moins pessimiste mais indique que la croissance se serait limitée à 0,3%.

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • bignol
    bignol     

    pour redonner confiance aux français un referendum sur l europe s impose mais il y en a qui ne comprendrons jamais

  • Sortirdel'UE
    Sortirdel'UE     

    L'euro n'est pas encore assez bas. Il nous a ruiné pendant des années. Si on ajoute à cela les milliards que nous dilapidons avec l'UE. Nous pourrions être un pays prospère !
    Un référendum pour sortir de ce piège. Un Franxit et vite...

  • beaudolo
    beaudolo     

    Mais où allons-nous ?
    Ce gouvernement gère la France comme un ménage surendetté le ferait s’il n’y avait pas de
    gardes-fous imposés par les banques!
    Dans la plus pure tradition des socialistes, habitués à distribuer des bonbons aussitôt que des tensions se font sentir, Valls vient d’annoncer une baisse des allocations sociales des agriculteurs. Une mesure sociale de plus mais qui va payer, mais où allons-nous à ce rythme ?
    Voici un exemple de la dérive des prestations sociales en France.
    Pour le RMI-RSA, le coût est passé de 500 millions en 2001 à 9,3 milliards en 2014, alors que les bénéficiaires passaient de 1,6 millions en 2009 à 2,1 millions en 2015 !
    Le soutien aux personnes handicapées lui est passé, sur la même période, 2009-2015, de 2,6 milliards à 6,8 milliards , le soutien aux personnes âgées de 1,6 à 6,7 milliards et les aides versées sous conditions de ressources ont augmentées de 2009 à 2015 de 40% !
    On pourrait continuer avec les aides pour la rentrée scolaire, pour le transport, pour le logement,… mais ce n’est pas le but dans un forum.
    Simplement, peut-on continuer une telle politique démagogique, où allons-nous à distribuer de la sorte ? gouverner cen 'est pas que faire plaisir, c'est anticiper pour décider pour le bien de tous!

    Joffrey.Masse
    Joffrey.Masse      (réponse à beaudolo)

    Votre commentaire l'est un peu, démagogique. Vous tapez sur la gauche en citant une période de l'histoire récente où la droite était au pouvoir autant de temps voir plus que la gauche. Surtout dans votre exemple le plus frappant (RMI-RSA), vous comparez une augmentation de presque 9 milliards d'euros sur une période de 13 ans, à une augmentation de 500 000 bénéficiaires sur une période de 6 ans. Où sont passés les 7 années manquantes de votre raisonnement ? Vous faites la même chose que ce que nous pouvons reprocher à nos politiques: manipuler les chiffres ! Ils ne faut pas oublier que quelque soit le parti politique, tout ces hommes et femmes n'ont que des vues courtermistes et électoralistes. Sur le reste de vos arguments, je suis d'accord avec vous, trop de dépenses sans avoir les recettes nécessaires, mais ceci n'est pas qu'un problème socialiste...

  • 109600
    109600     

    Encore une image qui n'a absolument rien à voir pour illustrer un sujet.

Votre réponse
Postez un commentaire