Pourquoi Google est-il de plus en plus puissant ?

Google, vous le savez probablement, est le moteur de recherche le plus utilisé en France. Plus de 9 français sur 10 l'utilisent au quotidien pour trouver une réponse quelconque : un itinéraire, le numéro de téléphone du garagiste le plus proche, la date de naissance de leur artiste favori… Google est le premier vecteur d'information : des millions d'internautes y cherchent des données, plus ou moins importantes, et le job du moteur est de leur communiquer.

Il veille donc à proposer les bonnes réponses, et de manière très exigeante. Mais pourquoi ? L'agence spécialisée dans le référencement de sites web, Primelis, apporte des éléments de réponse.

Quel est le fonctionnement de Google ?

Primelis

Pour "connaître" tous les sites qui composent Internet, Google déploie des robots dont la tâche est de parcourir ces sites web. Pour résumer, le moteur de recherche fonctionne en trois étapes.

En premier, ses robots se rendent sur les sites et les lisent, à une fréquence et à un niveau qui dépendent de plusieurs critères (taille du site, secteur d'activité, trafic,…). C'est l'exploration. Dans un deuxième temps, Google indexe le site parcouru, sauf s'il estime qu'il n'est pas assez qualitatif ou qu'une telle consigne lui soit donnée par le site en question. Il s'agit de l'indexation. Enfin, dernière étape, le moteur classe les sites présents dans son index, pour savoir dans quel ordre il les présentera aux internautes lors de leurs recherches.

"Cette phase de tri est capitale pour comprendre le fonctionnement de Google, et elle est au cœur des stratégies digitales des acteurs du web" nous explique le co-fondateur de l'agence Primelis, Philippe El Khechen "Chaque site fait aujourd'hui le maximum pour être bien considéré par Google et donc être classé devant ses concurrents".

Pourquoi Google tient-il tant à proposer des sites de qualité

Instinctivement, vous vous dites que si Google veille à proposer dans ses résultats des sites de qualité, c'est avant tout pour vous, utilisateur. Ce qui est vrai, à une nuance près : cette qualité a un impact direct sur les revenus de Google !

Déjà, que faut-il entendre par "qualité" ? Un consultant SEO de Primelis apporte la réponse "Aux yeux de Google, la qualité d'un site se traduit par la façon dont il est construit, la lisibilité de son arborescence, ses performances de chargement, mais avant tout par son contenu. Un site de qualité est selon lui celui qui donne la réponse la plus juste dans les meilleures conditions. Google favorise l'expérience utilisateur, et les utilisateurs cherchent avant tout une information que le moteur doit fournir".

Donc, si Google investit des ressources pour "surveiller" la qualité des sites présents dans ses pages de résultats, c'est bien pour satisfaire ses utilisateurs. Car des utilisateurs comblés sont des utilisateurs fidèles ! Plus Google donnera de bonnes réponses, plus les internautes l'utiliseront. Et plus ils seront nombreux, plus le moteur pourra engranger de revenus publicitaires via sa plateforme Google AdWords. Exactement comme un journal compte sur son audience pour vendre des espaces publicitaires.

Une audience fidèle, toujours plus nombreuse, se traduit par des revenus issus de la publicité plus importants. Avec 95% de parts de marché, Google a le temps de voir venir, mais il cherche toujours à capter plus d'utilisateurs et à conserver ceux "acquis" face aux timides concurrents comme Bing, Yahoo! ou Qwant, le moteur de recherche made in France. Car il ne faudrait pas oublier non plus que la domination de Google a ses limites.

Les enjeux actuels de la visibilité web et du référencement sur Google

Pour tous les sites web, être présent sur la première page des résultats de Google est un levier de développement incontournable, ainsi qu'un impératif pour être "trouvé" par les internautes (publicité mise à part). C'est ce qu'on appelle le référencement naturel, et l'exigence de qualité de Google influence le travail des sites qui souhaitent améliorer leur visibilité web.

"Google a toujours exigé la qualité, simplement, il avait auparavant moins les moyens de faire respecter ses attentes qu'aujourd'hui" précise Philippe El-Khechen. Travailler son référencement (ou faire du SEO – Search Engine Optimization) consiste à améliorer au maximum la qualité de son site aux yeux de Google. Mais d'années en années, au fur et à mesure que le moteur a perfectionné ses algorithmes de "mesure de la qualité", la tâche s'est complexifiée et diversifiée. "Aujourd'hui l'expérience utilisateur est au cœur des considérations de Google. Plus que jamais UX et SEO sont liés, et les défis à relever sur le sujet sont importants et captivants : les enjeux techniques actuels consistent à optimiser un site pour ses visiteurs tout en favorisant le référencement naturel"

Raison pour laquelle le secteur du SEO français est particulièrement actif, les compétences de ses acteurs étant de plus en plus recherchées, autant par des TPE et PME que par les plus grandes entreprises nationales, tous secteurs confondus. Le co-fondateur de Primelis affirme les deux enjeux du référencement pour les années à venir : réalisme et synergie. "Faire du référencement ne s'envisage plus de manière indépendante. Le SEO doit être englobé dans toute la stratégie marketing d'une marque, car chacun de ses aspects peut avoir une influence sur le travail de référencement."

Réalisé en interne ou externalisé en agence, le SEO est l'un des principaux challenges pour les marques, surtout pour celles qui ne l'avaient pas envisagé quelques années plus tôt, tirant profit de leur notoriété acquise à coups de campagnes publicitaires : "Pour être visible sur le long-terme, il faut assurer sa légitimité et travailler de concert avec les autres leviers de développement à disposition d'une marque" indique pour terminer le co-fondateur de l'agence.

Google, donc, par son exigence de qualité et ses moyens de plus en plus puissants, modifie les codes de toute une économie qu'il a, par ailleurs, majoritairement contribué à développer. Pour, à terme, garantir l'expérience utilisateur la meilleure et la plus rentable qu'il soit. Vous avez ainsi accès aux informations les plus justes, Google voit ses revenus croître et les spécialistes du référencement peuvent mieux justifier leurs compétences. A croire que tout le monde y gagne !