Les chambres de bonne parisiennes ne connaissent pas la crise.
 

Selon une étude des notaires franciliens, le prix de ces "logements" au confort minimal peuvent dépasser les 9.000 euros par mètre carré.

Votre opinion

Postez un commentaire