Henry Buzy-Cazaux réagit à la baisse des APL annoncée samedi par le gouvernement.
 

L'annonce a provoqué un tollé. Les associations étudiantes dénoncent une mesure injuste. De son côté, Henry Buzy-Cazaux, qui a dirigé la Fnaim pendant près de 10 ans, estime que le système d'APL est inefficace et crée un effet pervers. 

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • ksven
    ksven     

    De Sarko En Hollande, de Hollande en Macron, on constate une grande continuité des mesures de lutte contre les plus pauvres, un groupe qui s'étend maintenant aux classe moyennes. Diminution de subventions sociales préparées sous Hollande, exécutées sous Jupiter. Réforme des assurances de sant des frontaliers préparées sous Sarko, exécutées sous Hollande...grande continuité dans les impérities les plus diverses: numérus clausus des médecins, nombre de place de fac pour les bacheliers etc...mais privatisation des contrôles radar etc...Aucune différence

Votre réponse
Postez un commentaire