En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les emprunteurs danois et belges ayant souscrit des prêts à taux variables ont reçu de l'argent de la part de leurs banques.
 

En Belgique et au Danemark, les taux variables sont passés en territoire négatif, conduisant à un scénario invraisemblable: les banques payent les emprunteurs pour leur prêter de l'argent! Une pratique que les établissements français veulent à tout prix éviter.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire