× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Dedeyan
 

Le projet de loi de Finances de la Sécu pourrait remettre à plat la fiscalité sur les plus-values du capital dès 2018. Cette mesure concernerait au moins 15 millions d'épargnants possédant un PEA ou un PEE, selon Jérôme Dedeyan, président du groupe Erès.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • onsensortirapas
    onsensortirapas     

    Lamentable vol fiscal.
    Quelle belle et "intelligente" idée que cette rétroactivité des taux de prélèvements sociaux !
    La France ? c'est l'incertitude fiscale.
    On n'est pas prêts de s'en sortir un jour.
    Quant à faire revenir les exilés ... on pourra toujours rêver.

  • Davesnes
    Davesnes     

    Encore une fois, le gouvernement tape sur les pauvres et sur les classes moyennes. Les plus riches ont d'autres formes d'investissement que le PEA. En plus, ils ont des avocats fiscalistes qui les aident à faire ce qu'on appelle de "l'optimisation fiscale". On a bien affaire à un gouvernement des riches. Il serait temps qu'ils le reconnaissent au lieu de nier. Assumez, nom de d...

Votre réponse
Postez un commentaire