L'encadrement des loyers peut désormais être instaurer dans toutes les agglomérations françaises, sans que les maires n'aient leur mot à dire.
 

Le Conseil d'État a ouvert la voie jeudi à un élargissement de cette mesure de la loi Alur, qui pourrait désormais s'étendre à toutes les plus grandes agglomérations françaises, que les élus locaux le veuillent ou non.

Votre opinion

Postez un commentaire