Manuel Valls a assuré qu'il n'était pas question de revenir sur la durée légale du temps de travail.
 

Lors de son discours de politique générale prononcé ce 16 septembre, le Premier ministre a appelé le président du Medef à être à la hauteur de ses responsabilités. Manuel Valls a balayé d'un revers de la main les propositions de l'organisation patronale.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • golem
    golem     

    tout est du cinéma
    de toute façon le vote de confiance est acquis à M Valls car les députés socialistes ne vont pas se suicider et perdre leur rente de situation à l'assemblée .
    Les journalistes le savent évidemment mais il faut vendre de vent et ils brodent donc ..

Votre réponse
Postez un commentaire