Crédit
 

Alors que la hausse des prix des logements fragilise les acquéreurs les plus modestes, certaines banques n'ont désormais d'autre choix que d'accepter d'allonger la durée de leurs prêts.

Votre opinion

Postez un commentaire