assemblée générale
 

Michel Sapin a annoncé mercredi que la France laisserait filer son déficit l'année prochaine, à six jours du vote de confiance du gouvernement Valls à l'Assemblée. De quoi attendrir les frondeurs de la majorité.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • cdnrbt
    cdnrbt     

    C'est ça. On augmente la dette et c'est le peuple qui devra payer.
    C'est criminel.
    Que fait le tribunal pénal international de la Haye ?

  • rascal
    rascal     

    Le qualificatif de ce gouvernement c’est le MENSONGE PERMANENT Il avait dit on laisse filer le déficit, on n’augmente pas la TVA mais après une sévère déculottée il est maintenant annoncé on tiendra les 3% et probablement la TVA sera augmentée merci Sapin

Votre réponse
Postez un commentaire