× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Les notaires s'inquiètent pour 2014
 

Le blocage du marché immobilier pèse sur l'activité des notaires. Le Conseil supérieur du notariat s'inquiète de possibles licenciements dans les études en 2014.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Jelau
    Jelau     

    Bonjour dans ce domaine ce sont plutôt selon moi de bonnes mesures si elles conduisent a faire baisser les prix de l'immobilier qui plombent la croissance francaise et la consommation. Que ne serait cette dernière si la part exorbitante que les francais ont accepté de consacrer sous la chimère de s'enrichir (et non de se loger) n'était plus. C'est en effet dans l'optique de la retraite, de faire un placement que l'immobilier a connu le bomm, alimenté par les PTZ et autres crédits d'impots scellier et non pour se loger. LA preuve quand il était au plus bas les francais achetaient moins d'immobilier. Or cette spirale haussière est contre productive car les francais font trop de sacrifices économiques pour y parvenir. Quand un pays ne peut plus compter que sur son immobilier pour alimenter la croisssance c'est que son industrie est en berne et qu'il est très malade. Donc tout ce qui peut faire s'essoufler ce marché est salvateur même si compter sur la raison des vendeurs sera une opération aussi longue que ce qui les a conduit a augmenter.

  • pseudoma
    pseudoma     

    ceux qui peuvent le mieux s'en sortir, ceux sont les vrais artistes qui peuvent faire des billets !

  • Maxoue
    Maxoue     

    Comment voulez vous que les français deviennent propriétaires puisque notre "moi président " a augmenter les frais de mutations et il veut faire payer un "loyer" aux propriétaires qui n'ont plus de crédit.Tant que l'on sera dirigé par des crétins le pays ne se relèvera pas

  • geppetto
    geppetto     

    Quel gâchis! Quand on pense qu'entre les intentions du gouvernement, le vote des lois, l’application et les conséquences concrètes de ces lois il s'écoule 3 ans, on est mal embarqué pour les 5 ans qui viennent.

Votre réponse
Postez un commentaire