En raison des attentats à Paris et à Saint-Denis, certains acquéreurs potentiels pourraient renoncer à investir sur le marché immobilier.
 

Moins de deux semaines après les attentats qui ont ensanglanté Paris, des professionnels craignent des conséquences sur l'immobilier. Mais à court terme seulement.

Votre opinion

Postez un commentaire