Si les Français jugent les prix de l'immobilier de plus en plus réalistes, 9 acheteurs sur 10 iront de toute façon à la négociation.
 

Les particuliers qui souhaitent acquérir un logement sont de moins en moins nombreux à trouver les prix déraisonnables. Mais la plupart d'entre eux savent que, quoi qu'il en soit, ils négocieront.

Votre opinion

Postez un commentaire