× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Tout porte à croire que le deuxième semestre sera nettement moins bon que le premier.
 

Alors que l'offre de logements commence à se raréfier dans les grandes villes de France, les prix continuent de grimper. Résultat: les acquéreurs ne peuvent plus suivre. Au point que le courtier Empruntis table sur un recul du nombre de transactions au deuxième semestre.

Votre opinion

Postez un commentaire