× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER

L'achat de bordeaux en primeurs a été plombé par le confinement, mais cet investissement reste rentable

Angélique de Lencquesaing
 

Le coronavirus a peut-être eu raison de la grand-messe annuelle des primeurs organisée chaque année à Bordeaux, mais le marché du vin résiste. Au point que certains crus pourraient encore constituer un investissement intéressant cette année.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire