× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Selon une étude de la Deutsche Bank, le marché immobilier londonien pourrait bientôt se retourner à la baisse.
 

Selon une étude de la Deutsche Bank, les prix immobiliers dans la capitale britannique pourraient bientôt se retourner à la baisse.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Pun
    Pun     

    Ceux qui doutent de l'éclatement de la bulle immobilière en France, considérez le cumul des arguments suivants: Chômage. Emplois précaires. PapyBoom. Baisse des loyers. Hausse des taxes proprio. Baisse de la rentabilité locative. Fuite des investisseurs de l'immobilier qui n'est plus un investissement viable pour de longues années à venir. Engorgement supplémentaire de l'offre. Indice de tension immobilière (dit "iti") en chute libre (0,4 en France). 2,5 vendeurs par acheteur. Encadrement des loyers. Hausse annoncée des taux d'emprunt (manque à gagner pour les vendeurs qui n'auront pas vendu a temps).
    Taux *réel* non intéressant. Fuite des retraités "aisés" à l'étranger (Portugal, Thaïlande), Fuite des jeunes actifs à l'étranger (USA, Canada, Australie). Engorgement supplémentaire de l'offre par rapport à la demande. Century21 annonce qu'une augmentation des taux de 1% entrainera une baisse des prix des vendeurs de 15%, tout effet de conjoncture mis à part. Courbe de dépendance de la population française en hausse. Même l'Etat vend en pagaille ses biens.


    Ceux qui n'auront pas vendu avant très bientôt verront la situation se dégrader pendant la durée du papy-boom (30ans).
    Il ne fera pas bon être propriétaire...

Votre réponse
Postez un commentaire