Toronto
 

Une étude pointe du doigt les risques de bulle immobilière qui sont en train de s'accroître dans les grandes métropoles du monde. Toronto est la ville la plus à risque. Les signes de surchauffe augmentent également à Stockholm, Munich, Vancouver, Sydney, Londres et Hong Kong. Paris n'est pas à l'abri.

Votre opinion

Postez un commentaire