× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Selon le courtier en crédit Cafpi, il est urgent de réduire les Droits de mutation à titre onéreux (DMTO), injustement appelés "frais de notaire".
 

Les frais d’acquisition, improprement appelés "frais de notaire", constituent une part significative de l'achat d'un bien immobilier et peuvent parfois faire capoter des acquisitions. C'est ce que déplore le courtier en crédit Cafpi, qui prône une réforme de cet impôt.

Votre opinion

Postez un commentaire