Immobilier
 

Sur les six premiers mois de l'année, les prix de l'immobilier n'ont fait qu'augmenter, entraînés à la hausse par des taux de crédit très bas et des durées de prêt allongées. Mais ils ont atteint un plafond, explique l'éditorialiste Nicolas Doze.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire