Taxe
 

Les services fiscaux ont réclamé près de 32.000 euros d'impôt à un ménage, au lieu des 968 euros qu'il pensait devoir payer. Mais l'administration a reconnu qu'il s'agissait d'une erreur.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire