Paris demande de quadrupler les taxes sur les logements vacants et les résidences secondaires.
 

Le Conseil de Paris a voté mardi le principe d'une multiplication par quatre de la taxe d'habitation et de la taxe foncière sur les résidences secondaires et les logements vacants. Pour entrer en vigueur, cette augmentation spécifique doit encore faire l'objet d'un vote au Parlement.

Votre opinion

Postez un commentaire