En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Six jeunes sur dix n'excluent pas de s'expatrier pour trouver un emploi
 

Huit jeunes sur dix restent pessimistes sur la "situation de l'emploi", selon un sondage.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Manguifirek
    Manguifirek     

    "80% se déclarent pessimistes concernant la «situation de l’emploi en France» et 60% n’excluent pas de «quitter la France pour un emploi»" ... Un sondage après leur avoir dit que leur niveau baissait, que le BAC ne valait rien et qu'ils coûtaient chers ... franchement !!!

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    "62% des étudiants jugent positivement la situation du secteur auquel ils se destinent"

    Pourquoi en serait-ce autrement ?
    On promet aux jeunes qu'avec les études qu'ils font ils auront un boulot.

    Sauf que c'est pas vrai.
    Et les chiffres sur le chomage dans leur secteur il ne les découvriront qu'une fois qu'ils y seront confronté.

    Puisque ces statistiques sont connues il faudrait les faire remonter jusqu'aux inscriptions à la fac.

    Exemple :
    Vous vous inscrivez en droit.
    50% d'abandon avant le master
    16% de chômage
    10% de réussite aux examens professionnels.
    Sur ces 10% de réussite 20% des libéraux touchent l'équivalent du smic.
    Ceux qui réussissent sont des fils à papa (achat de clientèle ou de charge) ou font plus de 70h/semaine.

    Vous vous inscrivez en histoire de l'art.
    8% d'abandon avant le master
    76% de chômage
    La plupart sont se réorientent dans une autre filière ou travaillent dans des secteurs qui n'ont rien à voir où ils occupent de petits boulots non qualifiés.

    Etc.

    Là au moins les gamins sauraient à quoi s'en tenir. Et on éviterait de financer des études qui ne mènent nulle part.

  • Jean Jacques chollez
    Jean Jacques chollez     

    Avec un minimum de 45ans de cotisations à prévoir, avec des jeunes qui sortent des études sans espoir de trouver un travail correspondant à leurs diplômes, il sera bientôt obligatoire de travailler jusqu'à la fin...et nous appelons le progrès !

  • Runner
    Runner     

    Le socialisme n'a jamais été porteur d'espoir...

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    l'age moyen pour décrocher un CDI en 2012 été de 27 ans
    aujourd’hui il est de 28,5 ans
    avec une retraite qui vas vers les 66 ans (ce que prevoit la loi)
    seul la caste politique peut avoir de l'espoirs

Votre réponse
Postez un commentaire