En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Il y a toujours des sceptiques pour dire que les dérèglements climatiques ne sont qu'une vue de l'esprit. En grande majorité, l'humanité a pris conscience de cette réalité. Des hommes vont même plus loin et posent la question : à défaut de faire bouger les lignes, comment allons-nous nous adapter ? Des experts du GIEC sont réunis depuis ce mardi et jusqu'à samedi pour dresser leur diagnostic

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • didierdemetz
    didierdemetz     

    Faut pas exagérer quand même. Le GIEC est train de chercher la cause NATURELLE de la pause du réchauffement actuel (depuis 10-12 ans).
    Lorsqu'on nous expliquera que la température ne monte plus pour une cause naturelle, il faudra bien y rajouter qu'elle a monté entre 1970 et 2000 pour une cause naturelle (en partie, le CO² n'explique pas tout !).

Votre réponse
Postez un commentaire