En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Retenue à la source, le cadeau qu'on ne nous fera pas

Mis à jour le

Pourquoi l’Etat renonce à injecter d’un coup 30mds€ dans l’économie

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

23 opinions
  • BenVoyons
    BenVoyons     

    oui, pourquoi pas.. ça ne me gêne pas la retenue à la source. Mais je ne crois pas que ce soit un "cadeau" à chaque contribuable. Comme je l'ai expliqué, cela me semble juste une convention de nommage sur la ligne de prélèvement : 2014 au lieu de 2013.. la belle affaire ! Si cet artifice comptable peut aider la France, pourquoi pas (mais ça devient presque de la cavalerie... ). Avez vous remarqué qu'on nous bassine avec la NON fusion CSG / IRPP ... et que COMME PAR HASARD l'optimisation a conduit à les regrouper sur la même feuille l'année dernière (sans diminuer les frais liés à l'édition et à la perception, faut rien exagérer :)).. Et bien cette année... la CSG est due DES le début d'année et non simplement à la fin ?? Et HOP ! tour de passe passe : un an de trésorerie ! L'état racle vraiment le fond de nos poches.. Mais ça, on le savait déjà :((

  • HERRIN
    HERRIN     

    BEN VOYONS : imagine un seul instant que tu touches moins dés janvier 2014 , ton impot s'ajuste automatiquement ..................Moi j'y vois un avantage pas toi ?

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    ou alors c'est un simple artifice comptable, un changement de nom.. " vos prélèvements mensuels ne sont plus pour 2013 mais pour 2014"... La belle affaire ! Qu'est-ce que ça change ? Notez tout de même que ces "braves gens" du fisc, en bon rapiats, PERçOIVENT une rémunération pour nous essorer des taxes locales (habitation..).. Vont-ils rémunérer à la même hauteur les entreprises pour les " frais de perception et calculs" ? je vois d'ici le tollé dans les chaumières !! c'est du port'nawak pur et simple.

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    nb. Des chroniques qui disparaissent et d'autres qui ressortent d'occasion .. que se passe-t-il ?

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    QUEL cadeau ?? un cadeau qu'on reçoit à la fin des temps (qui dureront moins longtemps que les contributions) .. ce n'est pas un cadeau !! Je ne suis pas sûr d'avoir besoin de mes impôts 2014 lors du jugement dernier :))... . . . .Le pognon pour payer les impôts, il faut le sortir des toute manière ! PEU, fort peu le mettent de coté. Ils ne peuvent tout simplement pas (mettez donc les impôts de coté avec un peu plus de deux smics et trois gosses !! si vous y arrivez, chapeau!). Croire ça c'est une farfeluterie suprême (tiens, je la garde, celle là. Il n'y a pas que Ségo qui invente des conneries) digne des hauts-bras-cassés de ministère...

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Oui c'est possible :)

  • HERRIN
    HERRIN     

    Ansaldo, si nous sommes d'accord tous les 2 , il ne devrait y avoir aucune hésitation pour le gouvernement..........:)

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Bonjour Herrin merci pour ces précisions. Oui en effet le point que vous avez soulevé est encore un bon point pour le prélèvement à la source. D'ailleurs comme vous l'avez évoqué lors d'un poste avec Citronpresse, le fait qu'a la perte de revenu l'impôt sera automatiquement impacté. Pas de revenu pas d'impôt à payer sur l'année précédente. Cela aura pour sur un effet psychologique positif incitant les agents économiques à entreprendre. c'est sûr.

  • HERRIN
    HERRIN     

    La mensualisation répond en partie à l'épargne présumée faite en attente de paiement des impôts , pour celà le chiffre de 30 Milliards me parait singulièrement exagéré.
    pour autant le fait de payer ses impôts sur ce que l'on gagne immédiatement permet de visualiser exactement le reste à vivre , de fait il ne faut pas négliger l'effet positif que cela peut avoir sur la consommation.

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Si le salaire reste identique sans perte de revenu inhérent à une perte d'emploi. A la marge on arrête de payer que lorsque l'on est mort non ? Je ne voit pas trop où se situe le cadeau car je me retrouve dans la situation d'Ansaldo Dugenou cité ci-dessous par CitronPresse. Sinon vous connaissez beaucoup de d’entrepreneur qui provisionnent les impôts de N-1 et de l'année N ? la crise et le système fiscale ne le permettent pas trop.

Lire la suite des opinions (23)

Votre réponse
Postez un commentaire