Mis à jour le
vivendi 3
 

Le fonds activiste Elliott, entré au capital de Telecom Italia, est parti à l'attaque contre le principal actionnaire Vivendi. Il demande la révocation de six membres du conseil d'administration de l'opérateur, dont Arnaud de Puyfontaine, président du directoire du groupe français.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire