En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le barrage et les torrents, Xavier Niel et Sephora

Mis à jour le

Quand 24 heures d’information économiques disent tout du pays

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • simple citoyen
    simple citoyen     

    @guerandal: quelle vision étriquée du monde, et surtout dogmatique. De quel droit allez vous imposer votre vision de l'individu et de ce qui est bon pour lui? Il n'y a pas que des gens qui veulent "une vie de famille", et l'envie de gagner plus d'argent n'a rien grotesque.

  • Guerandal
    Guerandal     

    Etonnant. La puissance publique veut protéger les salariés qui savent très bien que c'est bon pour eux de travailler la nuit et le dimanche et que c’est générateur d’une vie de famille épanouie.

    Etonnant. Les entreprises n'ouvrent le dimanche et la nuit que s'il y a du pognon à sa faire. Tant pis pour les salariés des entreprises qui ne sont pas sur les Champs Elysées. Ils ne profiteront pas de cette chance.

    Etonnant. Dès que le travail du dimanche ou la nuit devient la règle, les salaires deviennent ceux des jours ordinaires. Adieu les primes.

    Etonnant. En Allemagne et en Suisse, ils ne travaillent pas le dimanche. Pourtant leur économie est meilleure que la nôtre.

    etc, etc, etc.

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    Espérons..

Votre réponse
Postez un commentaire