En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Ils nous disent qu'il faut libérer l'offre et les énergies. A tout prix

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • BenVoyons
    BenVoyons     

    et quand un poulet vous fait signe de vous arrêter à un carrefour... votre budget en prend un coup !! :))

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    et c'est là qu'on apprend que l'idée "sans antibiotiques" est une idée.. du service marre quêting :))... bouuuuu sniff. :)))

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    bien d'accord. Mais à rapprocher du battage media des pouvoirs publics (les antibio ce n'est pas automatique) et la grande peur d'être empoisonné par des véreux sans scrupules !! Stéphane, si vous lancez des pop corn garantis sans ogm, des yaourts de vaches-qui-vont-vraiment-dans-les-prés.. vous aurez le même succès. Ce qu'il faut voir derrière ça, c'est la peur de se faire empoisonner (mot exagéré, mais c'est l'idée) par les sans scrupules de l'agroalimentaire (viande de cheval etc..) et l'envie ENFIN d'être RESPOSABLISéS. Marre qu'une armada de crétins décident de ce qui est bon pour les autres sous des prétextes de santé mais en fait pour une question de pognon... Ce qu'il faut voir, c'est que les gens ne sont pas aussi cons que le croient les marre-quêteurs. C'est plutôt rassurant.

  • Sylvain Davril
    Sylvain Davril     

    Belle démonstration!
    Vive les Hommes à la pensée libre!
    Vive le marketing, vive les vendeurs ;-)

Votre réponse
Postez un commentaire